Objets porte-bonheur : Les choix possibles

Objets porte-bonheur : Les choix possibles

Depuis la nuit des temps, de nombreux objets fétiches ont eu la réputation d'être des porteurs de chances. Ils sont très différents les uns des autres et ont une histoire pleine de mythes. Que vous y croyiez ou non, ces objets sont variés et bien répartis sur toute la surface de la Terre. Nous les présentons.

Le Nazar Boncuk

C'est une pièce turque très populaire qui protège contre le mauvais œil. Il est taillé dans une pierre rare en forme d'œil. C'est une amulette de protection très répandue dans le monde. Cliquez ici pour avoir plus de détails sur les différents types de pierres qui portent chance au monde.

La patte de lapin

C'est une pièce unique qui est très répandue dans le monde celtique. Le mythe qui règne sur ce porte-bonheur est né de nos ancêtres lointains. Ils avaient comme idée que les lapins vivaient très profondément sous terre. Ils avaient donc la capacité de rentrer en contact avec le monde des esprits. C'est pour cette raison qu'ils gardaient leurs pâtes comme porte-chance.

Le fer à cheval

Le fer à cheval est un signe de chance très populaire qui s'affiche aujourd'hui un peu partout même sur les applications de messagerie en ligne. Sur le plan historique, cet objet vaut son caractère chanceux non seulement à sa conception en fer qui est un métal avec de nombreuses vertus, mais également en raison du fait que cet outil se détachait souvent des sabots des chevaux. Les retrouver au cours d'un voyage était considéré comme une chance.

Le trèfle à 4 feuilles

C'est un objet porte-bonheur rarissime originaire d'Irlande. En effet, le trèfle à 4 feuilles est une pièce très rare qu'on retrouve une seule fois sur 10 000 trèfles. C'est pour cette raison qu'on la considère comme un objet de chance. Il est utilisé comme porte-bonheur depuis l'antiquité.